14 October 2013

Ying et Yang (原味)

Je ne sais pas pourquoi les restaurants chinois ont souvent un nom français qui n'a aucun rapport avec leur nom en caractères chinois. Est-ce, une fois de plus, pour satisfaire aux attentes du client français moyen, qui trouve que « le Palais de Jade » fait davantage rêver que « la Taverne de la famille Wang » ?

Ying et Yang (8, rue Aristide-Bruant à Montmartre) tombe définitivement dans ce cas de figure. Non seulement le nom français est complètement idiot — Ying et Yang sonne bien chinois, mais ça ne veut strictement rien dire ; à moins que les propriétaires n'aient voulu évoquer le yin et le yang (陰陽 yīnyáng), auquel cas il y a un g rigoureusement inutile à la fin du mot yin...

Bref, le nom chinois du restaurant, 原味, c'est-à-dire « goût originel » me plaît bien davantage. En effet, le propriétaire, un monsieur âgé venant de Pékin, m'a expliqué que, arrivé en France, il avait été déçu par la nourriture prétendument chinoise servie dans les restaurants chinois de la capitale et qu'il avait voulu proposer des plats avec leur goût originel comme au pays. Eh bien je pense qu'il a réussi ! Les plats, issus de diverses cuisines du nord de la Chine, ont un goût très authentique et sont vraiment très différents de ce que l'on trouve dans les autres restaurants chinois de Paris, même dans ceux qui proposent des plats du nord : nous avons mangé une aubergine en sauce très originale, des crêpes à la viande cuite et aux légumes crus, et des sortes de knödel au maïs et au porc. Seule la marmite piquante à la viande de bœuf et au tofu ressemblait aux marmites similaires servies dans les autres restaurants de spécialités du nord.

marmite piquante

aubergine en forme de fleur


Ajoutons que le décor est très simple et beau à la fois, à base de bois et de pierre, et vous avez une nouvelle adresse incontournable pour les amateurs de cuisine chinoise authentique.

No comments:

Post a Comment